Le lionY aura-t-il un jour des vieux lions dans la savane ? Nous avons apprécié le film de Stéphane Chopard, diffusé dernièrement sur Arte, retour sur la difficile cohabitation entre le fauve et l'homme.

Sans une mobilisation internationale forte, le lion aura bientôt disparu. 20 000 lions survivent encore sur le continent africain, très menacés par la pression démographique, les guerres de territoire, entre l'homme et l'animal. En effet, toutes les populations humaines locales augmentent, avec elles le bétail. De ce fait, le territoire de chasse du mammifère carnivore se restreint de plus en plus.

Traditionnellement, le peuple Massaï vit principalement de l'élevage. Depuis qu'il existe des lions, des Massaï et du bétail, le lion se laisse tenter par ces proies faciles et les Massaï se protègent des attaques de lions.

Mais aujourd'hui, pour éliminer ce puissant prédateur en toute facilité, certains déversent du poison, produit chimique très toxique et peu coûteux dans des points d'eau, sur des appâts (carcasses d'animaux). Les lions qui dévorent ces cadavres s'empoisonnent, ainsi que tous les autres animaux qui s'en alimentent (hyènes, vautours, etc.). Ils meurent après deux heures d'atroces souffrances. C'est ainsi que des familles entières de lions ont été décimées.

Une autre cause importante de mortalité du lion : le braconnage très organisé et très armé. Les lions se font aussi attraper dans des pièges, cerceaux de ferrailles qui leur coupent la gorge. Le lion fait partie des espèces braconnées pour ses dents, ses griffes, ses os, sa dépouille.
Croyance ancestrale discréditée par la science : poudre d'os de lions pour augmenter la virilité chez l'homme. Signez la pétition pour stopper le massacre des lions.

Enfin, de tous temps, et par tous les colonisateurs de l'Afrique, le lion considéré comme nuisible, a été inlassablement chassé, réduit en vulgaire trophée de chasse. Nous le savons, les hommes ont toujours eu besoin d'afficher leur "bravoure" et s'approprier la puissance de cet animal mythique (symbole phallique ?). D'autre part, dans les rituels Massaï, l'adolescent prouve sa bravoure et accède au monde des adultes en tuant un lion. Dans notre civilisation où nous ne craignons plus rien des prédateurs, il faut seulement s'imaginer ce que peut être une vie dans un environnement où le lion règne en maître sur les autres animaux...et s'il se retrouve sans défense, sur l'homme !
Le film nous présente un jeune Massaï qui a tué 7 lions avec sa lance. Le dernier était une lionne, qui portait cinq petits. Affecté par cette dernière mise à mort, il n'a plus jamais tué de lions !

 

Lionne desssin Ghislaine LetourneurUn centre de recherche et un programme de sauvegarde de l'espèce ont vu le jour en Afrique, financés par les safaris. Un certain nombre de lions sont équipés de collier émetteur pour étudier leurs parcours. Lorsqu'une vache est tuée par le prédateur, une enquête est ouverte. Si les conditions d'attaque de lion sont prouvées, le propriétaire est indemnisé par les fonds collectés, grâce aux safaris. De ce fait, ces populations locales voient de plus en plus le lion, non plus comme un ennemi dont il faut se protéger depuis toujours, mais comme une valeur marchande et touristique, un enjeu économique.

Nous noterons particulièrement le travail de sociologues auprès des Massaï, guerriers redoutables du Kenya, de Tanzanie, afin de faire évoluer les rituels ancestraux pour la préservation de leur patrimoine naturel. Des jeunes Massaï se voient confier une mission de protection des troupeaux, équipés chacun d'une antenne relais et d'une radio. Ce matériel moderne leur confère une distinction. En effet, l'utilisation de ces appareils demande une réflexion et des connaissances nouvelles qui les valorisent. De plus, ils se sentent investis d'une vraie responsabilité au service de leur communauté. On les appelle les Lions Guardians. Grâce à ce nouveau statut, un nouveau rapport avec le lion est en train de naître. Ces jeunes Lions Guardians deviennent à la fois les protecteurs des troupeaux, mais aussi, les protecteurs du lion.
Un exemple marquant de l'évolution des mentalités : une communauté Massaï a même porté le deuil pour un lion qu'elle connaissait bien (qui portait un collier émetteur), mort empoisonné alors qu'il ne se nourrissait que de proies sauvages...

Mais la victoire est incertaine et les populations de lions ne font que diminuer. Comme l'évoque Stéphane Chopard... le dernier combat a-t-il sonné pour le roi des animaux ?

Lionne et lionceau photo Emoticone animé 2

 

Quelques chiffres :
En 50 ans : perte de 59% de mammifères d'Afrique,
En 50 ans : passage de 400 000 à 20 000 lions,
Au milieu du 20ème siècle : 700 000 guépards, actuellement 50 000.
Comparaison autre félin (domestique) : 11 millions de chats en France.
A terme, c'est l'espèce humaine qui sera menacée à cause de la perte en biodiversité et du déséquilibre de l'ordre naturel qui en découle déjà.

 Kevin Richardson avec lionneKevin Richardson (zoologiste) et lionne