09 novembre 2017

Réponse aux climato-sceptiques : le changement climatique, c'est "mathématique" !

Kit de sensibilisation - Réseau Action Climat - Changement climatique

Nouveau "Coup de gueule" : Réponses aux climato-sceptiques (j’en ai dans mon entourage) qui se laissent influencer par ce cher Monsieur Trump : le changement climatique, c’est « mathématique » !
Je les invite à commander ce kit de sensibilisation d'une centaine de pages que j’ai acheté au Réseau Action Climat France il y a déjà 10 ans. Très simple à comprendre, complet, rempli de données synthétiques. Je l’ai lu bien 4 ou 5 fois. 
L’humanité est capable d’estimer la quantité de ressources fossiles : charbon, gaz, pétrole qu’elle a exploitée depuis plus de 100 ans et qui s’est répandue en CO2 dans l’atmosphère.
Le CO2 n’est pas le seul gaz à effet de serre (GES). Comptons aussi le méthane, le N2O, l’ozone, les gaz fluorés. 
En conséquence : + de 30% de GES dans l’atmosphère (+39 % CO2, + 154% méthane, et autres gaz).
Les photos satellites des armées américaines et russes prises durant des décennies sont probantes. On ne peut que s’incliner devant Al Gore d’être à l’origine du GIEC pour réveiller le monde.

L’humanité a déséquilibré le cycle naturel du carbone à cause :
- de la production de CO2 dans l’atmosphère due à la combustion des ressources fossiles. Ce surplus ne peut au final être recyclé par les êtres vivants (végétaux, phytoplancton), les océans,
- de la déforestation,
- du labour des sols.
La durée de vie du dioxyde de carbone dans l’atmosphère dans ce cas est estimé à une centaine d’années.

Ce qui est dangereux c’est l’EFFET CUMULATIF. Nous payons les effets des gaz émis il y a plus de 100 ans. Ne parlons pas des gaz fluorés (artificiels) qui eux, ne se recyclent pas et qui ont une durée de vie pouvant se compter en plusieurs milliers d'années.

Emissions anthropiques de gaz à effet de serre et secteurs de production.
A Noter : une gigatonne (Gt) vaut un milliard (109) de tonnes, soit 1012 kg.

 Emissions anthropiques de Gaz à effet de serre et secteurs de production

 

Vagues contre les rochers littoral méditerranéen

Pourquoi la mer monte ?
L'élévation du niveau des océans est due à la fonte des glaciers TERRESTRES ainsi qu'au phénomène de dilatation thermique. En effet, l'eau superficielle des océans prend du volume en s'échauffant. 

Réfugiés climatiques : c’est une réalité, nous y sommes. Les iles du Pacifique à 1m ou 2 au dessus du niveau de la mer sont concernées. Dans quelques décennies,  à cause de la montée des eaux, ce sont des millions de personnes qui devront être déplacées.

Posté par ghislaine_let à 12:51 - - Permalien [#]
Tags :


20 septembre 2015

Manger moins de viande pour lutter contre le changement climatique

Défi climat : Cette semaine, je mange moins de viande.
L’élevage représente à lui seul 14,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C’est plus que les émissions de gaz à effet de serre directes issues du secteur des transports.
Choisir de manger moins de viande, c'est donc une des façons les plus efficaces de réduire les émissions de gaz à effet de serre de notre alimentation.
Plus d'informations sur

COP21 Je mange moins de viande

COP21 : la conférence climat Paris 2015 décryptée par le Réseau Action Climat France
MACOP21.FR.
Les émissions de gaz à effet de serre liées à la production, au conditionnement et au transport d’un kilogramme de bœuf représentent l'équivalent de 155 kilomètres en voiture. 

elevage-vache-viande_510651

Posté par ghislaine_let à 19:40 - - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2012

PROTEGEONS L'ENVIRONNEMENT, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

PLANETE TERRE PEINTURE Ghislaine LetourneurCONSTAT - ACTIONS

Dans la relation de l'homme à l'environnement, comme le font remarquer un grand nombre de spécialistes  "il y a un problème de positionnement. Ce n'est pas l'environnement qui est autour de nous, mais nous qui en faisons partie".

Autrement-dit, la nature n'est pas un décor. Ce n'est ni la tapisserie, ni la moquette de l'homme, mais son habitat, son lieu de vie. Si la nature peut se régénérer sans l'homme, la réciproque est-elle possible ?

Le changement climatique.
Depuis la révolution industrielle, l'ère du charbon, puis l'ère du pétrole, nos sociétés industrialisées ont déséquilibré le cycle naturel du carbone. En cause, principalement, notre production d'énergie issue de la combustion des ressources fossiles, la déforestation, la production de ciment.

+ 30% de gaz à effet de serre dans l'atmosphère (+39 % CO2, + 154% méthane, et autres gaz)

Rendez-vous compte, le dioxyde de carbone qui ne sera pas absorbé par les végétaux, le phytoplancton grâce au processus de la photosynthèse, (parce qu'il y en a trop)  aura une durée de vie Copie de S3700491de plus de 100 ans. L'atmosphère contient encore des gaz rejetés il y a plus de 50 ou 100 ans ! Ces effets cumulatifs sont donc très dangereux. Ils contribuent au réchauffement de la terre (effet de serre).

En cause aussi, notre mode de vie. En France, la circulation automobile a augmenté de 23% en 10 ans.
En 2004, l'Europe comptait environ 216 millions de voitures particulières avec une progression de 40% depuis 1990. (UE, 09/2006) (Source Notre Planète Info).

La consommation d'énergie pour un voyage long courrier en avion équivaut à la consommation énergétique d'un village africain pendant une année.
Un fruit produit hors saison consomme 10 à 20 fois plus de pétrole qu'un fruit produit localement et de saison.

Consommation fruits et légumes de saison Le PHARE (Projet Humaniste Alternatif pour une République Eco-citoyenne)

Consultez la plaquette  "Transports : moteur des changements climatiques".

Nous vivons dans une économie en transition. Que consommons-nous qui ne dépend pas du pétrole ? Les ressources pétrolifères se raréfient alors que les besoins s'accroissent. Nous sommes face à la nécessité de réduire notre dépendance au pétrole.

Le chauffage représente 1/4 des consommations énergétiques. En France, une mauvaise isolation de nos habitations est responsable de l'émission de 3 tonnes de CO2 par habitant par an.

La nature des matériaux utilisés dans la construction influe aussi sur la température. Exemple : en installant 6% de toitures végétalisées dans une ville, on peut faire baisser la température de 1,5°. En réduisant les surfaces goudronnées en ville on peut aller jusqu'à baisser sa température de 2°, tout en permettant une meilleure absorption des eaux de pluies par les sols.

Attention à l'ozone (O3) !
Son PRG (Potentiel de réchauffement global) est 2000 fois plus élévé que celui du CO2.
CPA34-Ozone_CFC


Copie (2) de S3700244Certains gaz non naturels comme les gaz fluorés ont une durée de vie de 4 mois à 50 000 ans, pour un potentiel de réchauffement global de 1 000 à 22 000 fois supérieures à celui du CO2.
Gaz_fluorés_- Le_saviez_vous ?

La fonte des glaces terrestres et
la montée des eaux :

Le savez-vous ? L'élévation du niveau des océans est due à la fonte des glaciers terrestres ainsi qu'au phénomène de dilatation thermique. En effet, l'eau superficielle des océans prend du volume en s'échauffant.
Les premiers réfugiés climatiques (îles Tuvalu) essaient de faire entendre leurs droits auprès des communautés mondiales. D'autres îles situées juste au niveau de la mer risquent de subir la montée des eaux dans un avenir proche. D'ici quelques décennies, si le réchauffement s'accélère, ce sont plus de 200 millions de personnes qui devront migrer à l'intérieur des terres.
En 50 ans, la banquise a perdu 50% de sa superficie.

La déforestation à échelle mondiale produit chaque année 6 Gt de gaz carbonique dans l'atmosphère, soit 69. Ce sont autant de massifs forestiers qui ne joueront plus leur rôle de "puits à carbone".

Les engrais azotés employés dans l'agriculture intensive sont responsables à 20% des émissions de GES (Gaz à effet de serre).

Des gaz à effet de serre dans mon assiette ?

Manger autant de viande est une aberration pour l'environnement et notre santé (Notre Planète Info).
George Monbiot, un journaliste d’investigation non-végétarien explique comment chaque repas de viande enlève la nourriture de la bouche des plus pauvres.
Journal The Guardian / article "Why Vegans Were Right All Along,"Ours sur morceau de glace fondue

- Un boeuf fournit 1500 repas alors que les céréales qu’il a consommées sa vie durant pourraient fournir 18 000 repas. (Vegplanète.com)

Et moi, que puis-je faire au quotidien ? AGIR_CHEZ_VOUS_POUR_LE_CLIMAT
(Fichier WWF/Carrefour)

Et consultez le site du : Réseau Action Climat.

 

05 avril 2012

RURALITE EN DANGER – NON A LA CONSTRUCTION DE L’AEROPORT A NOTRE-DAME DES LANDES

Journal le monde mobilisation contre l'aéréoport Notre Dame des LandesNon aux expropriations, non aux démolitions de fermes. Proposer plus d’avions dans une société en crise, pour qui ? Pour soutenir des intérêts financiers, pour une classe de privilégiés ? Sauvons nos paysans, (maraîchers, éleveurs), sauvons nos terres agricoles, la beauté de nos paysages ruraux qui font notre identité française, pour nous nourrir localement et lutter contre le changement climatique.  L’avion est le mode de transport le plus générateur de gaz à effet de serre… En ce qui me concerne, je suis toujours en attente d'une ligne de bus pour aller au travail de Berre l'Etang à Salon-de-Provence, pour ne plus utiliser ma voiture !

Plus d’infos sur l’article Le Monde.

Signez la pétition.

04 avril 2012

Une vie après l'homme, je vous recommande cette série de vidéos


Que deviendrait la planète si l'homme disparaissait soudainement ? Découvrez une série d'une dizaine de vidéos réalisées et commentées par des scientifiques. Programme très surprenant, éducatif, qui nous fait prendre conscience de la force des éléments naturels, comment dans un tel contexte, nombre d'animaux domestiques retrouveraient leur instinct sauvage, la reconquête de la faune et de la flore, le temps de dégradation de nos différentes infrastructures.
Regard sur la fragilité de l'humanité, l'illusion de la toute puissance et la finitude de notre civilisation.