06 février 2019

Stop à la construction de route, au fractionnement des milieux naturels - Enlever des voitures des routes

Route coupe la forêt - Ne pas se fier aux apparences

En observant les publicités à la télé on s'aperçoit que les plus diffusées restent les publicités d'incitation à l'achat de voitures. Personne ne pourra nier que notre société est dominée par les gros lobbies, dont les constructeurs de véhicules à quatre roues, et constructeurs de routes. Leur objectif est bien entendu de faire du chiffre d'affaires au détriment de l'environnement et de notre porte-feuille !

Or, pourquoi n’y aurait-il pas encore en France, en Europe et partout ailleurs, des grands espaces naturels non fragmentés ? Pour lutter contre le changement climatique, la pollution atmosphérique, pour préserver la biodiversité (notamment les grands mammifères, dont les grands prédateurs), pour leur valeur écologique, tout autant qu'économique.

Fragmenter les milieux naturels revient à les appauvrir en biodiversité et interactions subtiles entre "faune-flore-bactéries" puisqu'ils perdent des espèces qui vivent et se reproduisent sur des grands espaces. La chaîne alimentaire s'en trouve de ce fait tronquée. Cela revient à créer des habitats fermés qui privent de nombreuses espèces de possibilités de circulation, de migration, de colonisation d'autres territoires. Ce fléau peut conduire à des problèmes de consanguinité, et à l'extinction de certaines espèces, végétales ou animales.

L'objectif n'est pas d'étendre le réseau routier, et l’urbanisation. D'autres solutions existent qui visent plutôt à enlever des voitures des routes. Développons :
- les transports en commun
- le covoiturage
- une plate-forme d'échanges de postes équivalents pour rapprocher des personnes de leur domicile (j'ai permuté de poste, c'est pourquoi je pense à une solution de ce type pour des emplois "standards", personne n'étant irremplaçable
- le télétravail pour certaines professions. La France est dans l'obligation de l'instaurer, mais tarde à se lancer. Pour cela, il ne faut plus être "dans le contrôle" des individus, mais dans la "confiance et responsabilisation". Grosse lacune (ou gros défi !) pour les français, contrairement aux pays du Nord de l'Europe.

teletravail-small-696x447

- le ferroutage
- le transport fluvial
- la consommation de proximité auprès de producteurs locaux.

Vite, vite, toujours plus vite !!....Pourquoi a-t-on toujours besoin « d’aller vite ? »

Ces grands travaux anarchiques qui ne prennent pas en compte les paramètres du futur m'inquiètent beaucoup, car lorsqu'un milieu naturel est détruit ou endommagé, ce peut être pour toujours. Restaurer des milieux coûte des fortunes, sans être garanti car la dégradation d'un espace naturel entraîne souvent la colonisation d'espèces invasives qui prennent le pas sur les espèces locales.

Remarque : nos roulons sur nos déchets : les ordures ménagères brûlées par les incinérateurs provoquent des cendres d'incinération en quantité colossale (250 à 300 kg pour 1 tonne). Ces cendres sont nommées "mâchefers". La France produit des millions de tonnes d'ordures ménagères chaque année. Une bonne partie de ces mâchefers trouve un exutoire en sous-couche routière....

Notez : un jour à la radio j'ai entendu une personne de Vinci Autoroute s'exprimer :"Il faudrait créer une troisième voie sur les autoroutes, spécialement pour les véhicules qui pratiqueraient le covoiturage !!" Oui, mais si on pratique le covoiturage, normalement, il y aura moins de voitures sur les autoroutes ? Gros doute....cherchez l'erreur !!


11 juin 2018

Arrêt sur images, observation aigles de Bonelli

29 mai. Ça devait arriver, enfin !! Ce soir en rentrant du travail, au niveau du Col du Télégraphe (Chappe), je me suis garée en catastrophe car j'ai repéré (pour la première fois) le couple d'aigles de Bonelli de Calissanne en train de chasser. A noter qu'il est interdit de pénétrer sur son site de nidification car il s'agit d'une espèce classée "En danger" : il ne reste qu'une trentaine de couples en France et environ 1 000 en Europe. Un des deux individus est équipé d'une balise GPS. Après avoir dessiné et étudié l'espèce durant plus d'une année, je suis certaine de l'identification.
C'est franchement impressionnant de découvrir tant d'adresse en vol, le niveau d'altitude qu'ils peuvent atteindre, sans effort -aidés par les courants ascendants-, les piqués, et l'étendue du domaine vital qu'ils couvrent, car pour finir ils se sont beaucoup éloignés.....Dorénavant, c'est jumelles dans la voiture !
Plus que lynx, loup et ours à observer en milieu naturel (pas chez nous bien sûr), et j'aurai réalisé mes rêves !!!

Aigle de Bonelli en vol - Dessin Ghislaine - Letourneur

 

Posté par ghislaine_let à 19:55 - - Permalien [#]
Tags : ,

29 mars 2018

Le plus sympa des gardiens de troupeaux !

 Patou Salon de Provence Gardien de troupeaux 2

Ce n’est pas parce que je protège mon troupeau de brebis des attaques de loup, que je suis agressif avec les humains. Plus sympa « tu meurs », je me présente "Monsieur câlin aux yeux doux" ! Et en plus, je pose….

Patou Salon de Provence Gardien de troupeaux -2

Aujourd’hui, tandis que son compère faisait la sieste, j’ai pris le temps de photographier ce magnifique patou, de « faire connaissance » puisqu'il en manifestait l'envie, et de discuter avec l’éleveur sur son exploitation, un anti-loup. Cet éleveur n’a pas pris de vacances depuis plus de 6 ans !

Durant 6 mois de l’année, son troupeau de moutons, ses deux patous et son âne rejoignent les Alpes-de-Haute-Provence pour paître dans les hauteurs du côté de Saint-André-les-Alpes. Grâce à ces deux sentinelles de premier rang, son âne et le travail d’un berger, cet éleveur qui gère 600 têtes d’ovins n’a jamais subi la prédation du loup ! Preuve que la cohabitation « est possible » avec les grands prédateurs si l’on s’en donne les moyens, aides financières à l’appui.

Seule ombre à ce tableau bucolique (pas pour tout le monde, je sais !) : les moutons vont rejoindre l’abattoir dès l’âge d’un an !

 Patou Salon de Provence Gardien de troupeaux - Et en plus je pose 2

Conseil : ne pas s'approcher d'un troupeau gardé par des chiens, il vaut mieux le contourner pour laisser le(s) protecteur(s) faire son travail tranquillement et ne pas rajouter à son stress. Ici, il n'était pas en phase de "surveillance" .

Pour en savoir plus sur les bons comportements à adopter en cas de rencontre avec un chien de garde.
http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/en-cas-de-rencontre-avec-un-troupeau-et-des-chiens-a4010.html

Ou encore cette vidéo de Agridéo en Suisse.

16 octobre 2017

Résumé conférence Marine Drouilly "Karoo Prédator Project" Festival "Vous avez dit Prédateur" 2017

Marine et son assistant Kai posent un collier GPS sur un caracal anesthésié 2

Durant le festival « Vous avez-dit prédateurs ! » à Lons-le-Saunier, j’ai assisté à la conférence de Marine Drouilly le 16 juin 2017. Cette jeune biologiste nous a présenté « le Karoo Prédator Project », projet de sa thèse pour son doctorat en écologie. J’ai pris des notes auxquelles elle a eu la gentillesse d’apporter des illustrations et surtout des corrections.
Merci à Marine pour ce magnifique et très courageux travail dans le Karoo en Afrique du Sud ! Cet investissement de plusieurs années, associant études, recherches et actions de terrain, est en faveur d'une meilleure connaissance des mésoprédateurs (chacals à chabraque et caracals). Le Karoo Predator Project aborde le problème du conflit avec les éleveurs de petit bétail dans cette région d'Afrique, conflit qui n’avait pas encore été pris en compte d’un point de vue à la fois écologique et sociologique, tout cela pour aller dans le sens d'une cohabitation et de la protection des prédateurs.

Résumé à télécharger (fichier PDF). A découvrir sans modération !
Résumé_conférence_Marine_Drouilly_16_06_2017

Photo de caracal issue d'un piège photographique posé dans le Karoo-2

24 juillet 2017

Des intrus dans une ferme à Péone !

Pays de Guillaums Alpes Maritimes 3

Petit retour sur mon court séjour dans le Pays de Guillaumes. Là où j'ai dormi à Péone, vraiment dans les hauteurs, le locataire de la ferme a eu une belle surprise une nuit, il y a plusieurs mois de cela ! 
Pendant que tout le monde dormait -hommes, animaux- les trois chiens se sont mis à hurler très fort, des aboiements de peur. Du coup le locataire, très inquiet, est sorti équipé d'une torche, et d'un bâton (on ne sait jamais, un voleur ?). Mais surprise, il s'est retrouvé face à une meute de loups qui avait pénétré sur le terrain, dans la propriété : 5 loups en haut et 2 en bas. Il a bien reconnu leurs yeux brillants dans la nuit. Alors, tout en surmontant sa crainte, en même temps que les chiens continuaient à aboyer, il s'est mis à crier très fort en brandissant son bâton, et à les inonder de sa torche lumineuse. Là, il les a franchement identifiés. Résultat : lui et les chiens ont réussi à les effrayer, et ils ont tous détallé...Mieux, ils ne sont jamais revenus !! Heureusement pour les intrus qu'ils étaient tombés chez un "pro-loup", car les voisins entre autres dans le secteur, n'ont pas les mêmes méthodes d'accueil ! Un bel exemple pour montrer que les chiens sont vraiment utiles pour donner l'alerte et protéger nos animaux domestiques des grands prédateurs ! 🐺

Posté par ghislaine_let à 19:34 - - Permalien [#]
Tags : , ,


09 juillet 2017

Martinet noir : l'aventure se termine bien !

Martinet noir récupéré 8-07-17

Hier soir, mon adorable (mais vilaine) petite Praline, a comme elle le fait malheureusement trop souvent, attrapé un oiseau "pour me l'offrir". J'ai entendu piailler au fond du garage, c'était un martinet noir ! Une espèce à protéger.
Je l'ai donc à mon tour attrapé, il n'avait pas de blessure, sauf perdu quelques plumes à l'arrière train. Comme vous pouvez le voir, mes mains lui ont servi longtemps de perchoir. C'est incroyable comme ces oiseaux s'agrippent ! Pourtant rien de surprenant : les martinets sont équipés pour, ce sont des espèces cavernicoles, liées au bâti. 

Il est interdit de garder chez soi des animaux sauvages
. Aussi, j'ai contacté le centre de soins le plus proche. Nous étions en période festive, celui-ci étant fermé, j'ai dû prendre des dispositions.
Vers 11h-12h du soir, après que ce joli martinet se soit calmé, j'ai essayé de lui rendre sa liberté, mais il ne voulait vraiment pas s'envoler (cela ne devait pas être l'heure !) et son cœur s'est mis à battre bien plus fort. Alors je l'ai gardé à la maison en l'aidant à s'accrocher à la verticale au dos d'un fauteuil dans une pièce à l'abri des chats. Puis, comme il était en demande, le bec bien ouvert, je l'ai nourri à l'aide une pince à épiler avec des vers de farine (c'est un insectivore , je n'avais pas de moustiques ni de mouches à lui servir !).

Ce matin, ne le voyant plus dans la petite pièce, je me suis dit "il est mort !". Mais en fait, le jour s'étant levé, il avait essayé de s'envoler et était resté bloqué sur la moquette. Je l'ai à nouveau saisi, mes mains comme perchoir et j'ai tendu mon bras par la fenêtre. Il ne s'est pas fait prier : d'une grande envolée, il avait déjà rejoint l'autre bout de la rue, puis, je ne l'ai plus vu. Je lui souhaite bonne chance, et s'il survit, de ne plus rencontrer Praline ou l'un de ses congénères lors d'une partie de chasse au ras du sol ! Maintenant, la minette est "punie" et ne sort pas pour l'instant.

A noter, en France les chats domestiques tuent chaque année 73 millions d'oiseaux , dont des espèces rares !
D'autre part, un ami m'a informée que "la prédation de chats sur les oiseaux ne laisse que 15% de chance de survie voir moins pour certaines espèces. Le plus sage est de les garder à minima au calme pendant 24 à 48 h, car si il y a des traumatismes internes légers l'oiseau peut récupérer. Sinon l’envol produira plus de dégâts"

Martinet noir récupéré 8-07-17 - 2 

Posté par ghislaine_let à 20:23 - - Permalien [#]

05 mai 2017

Vautour percnoptère : surprenant !

Vautour percnoptère

Petite histoire de rapace : dans les Alpilles, lors d'une opération de baguage d'un jeune Vautour percnoptère, les scientifiques ont eu la surprise de trouver 8 balles de golf dans le nid. Elles avaient été récoltées par les parents, qui ont sans doute confondu ces balles avec des œufs...

Le Vautour percnoptère est présent dans le Sud de la France de mars à Septembre. Il migre dès la fin de l'été vers l'Afrique sahélienne. Sa particularité : il est capable d'utiliser une pierre pour rompre la coquille des gros œufs dont il convoite le contenu. Mais aussi, le Vautour Percnoptère est douillet : il met de la laine de mouton dans son nid ! (Réf. PNR des Alpilles).

Posté par ghislaine_let à 12:16 - - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2016

NON AUX CIRQUES D'ANIMAUX - Abolition de l'animal esclave

PUBLISHER_Cirque_lionne_1_ticket

Dommage que les cirques qui font travailler vraiment les intermittents du spectacle soient encore écrasés par les cirques d'animaux maltraités. Il y en a pourtant de très bons, et les intermittents ont besoin d'augmenter leurs nombres de cachets. 

A Aix-en-Provence, il y a quelques années, j'avais assisté à un spectacle de cirque utilisant comme animaux seulement 2 ou 3 petits chiens qui "s'en donnaient à coeur joie" , spectacle vraiment extraordinaire, drôle, inoubliable.

Quand les cirques d'animaux sauvages seront-ils interdits en France ? Signez la pétition de 30 Millions d'Amis.
"Enfermés dans des cages souvent trop petites pour répondre à leurs besoins physiologiques et n'ayant plus aucun lien avec leurs congénères, les animaux sauvages dans les cirques sont condamnés à la prison à vie".

 Ces deux personnages ne sont-ils pas plus poétiques ?

 

intermittents-freefotouk

 

Posté par ghislaine_let à 21:40 - - Permalien [#]

08 juillet 2016

Protéger les hirondelles de fenêtres

 Nid d-hironelle LPO-2

Nid d’hirondelles de la LPO : je l’ai reçu mais il ne servira que l’année prochaine…reste à le positionner sur ma terrasse. J’espère que les petits du couple qui a élu domicile chez mon voisin s’installeront chez moi ! Chacun peut à son niveau protéger les espèces en danger. Les hirondelles (espèces cavernicoles) sont menacées de disparition à cause de la destruction de leurs habitats et des produits chimiques dont les insecticides. Les hirondelles ne consomment pas des graines mais sont des petits prédateurs. Une hirondelle mange entre 600 à 900 moustiques par jour. Une couvée environ 9 000. Mieux vaut les hirondelles, les martinets (et les chauve-souris !) pour éliminer les moustiques, que les produits chimiques qui détruisent notre santé et notre environnement. C’est d’ailleurs le cycle naturel ! Aussi, je suis très admirative de ces athlètes migrateurs qui parcourent des milliers de kilomètres pour se reproduire sous un climat doux. Et puis, quelque adresse, il faut les voir chasser en vol !!

Posté par ghislaine_let à 14:52 - - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2016

Les grands prédateurs ont besoin de votre soutien

Dessin de lynx - Couple de lynx - Dessin au crayon - Ghislaine Letourneur

Les grands carnivores, positionnés au sommet de la chaine alimentaire,  sont de part ce statut biologique, peu nombreux dans leur milieu naturel (et le resteront).
De plus le taux de mortalité des jeunes est de l’ordre de 50%.
Pour les lynx en période de dispersion le taux s’élève à 80%.
On dénombre en moyenne un lynx pour 100 km2 et le territoire d’une meute de 6 à 7 loups est d’environ 300 km2.
Cette faible densité naturelle de population sur un territoire les rend d’autant plus fragiles à certaines agressions humaines telles que le braconnage, les tirs de prélèvement abusifs, le fractionnement des habitats, ou bien les collisions avec les véhicules.

Après la réintroduction du lynx dans les Vosges il y a plus de 30 ans, la population a été décimée progressivement, en grande partie en toute illégalité. Le lynx étant un animal discret, sa disparition dans cette zone géographique s’est faite comme lui, « sans bruit ».

Dans notre pays, de plus en plus d’actes portant atteinte à la vie des grands carnivores sont commis en toute impunité. Pour que ces espèces vivent sur nos territoires en cohabitation avec l’ensemble des activités humaines, les lynx, les loups (et les ours) ont donc grand besoin de votre soutien.
Soutenez les associations comme le Pôle Grands Prédateurs, Férus...

Posté par ghislaine_let à 20:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,