01 mai 2012

REDUISONS, TRIONS, VALORISONS NOS DECHETS

Poubelle Ordures ménagères Ghislaine LetourneurL'ESSENTIEL SUR NOS DECHETS...
(Vite lu !)

Comme dans beaucoup d'autres pays industrialisés, nous "croulons" sous le poids de nos ordures ménagères. Celles-ci génèrent de grosses pertes de matières premières, d'eau et d'énergie. D'autre part, les collectivités dépensent beaucoup d'argent pour traiter tous ces déchets, mais aussi pour traiter les pollutions qu'ils  provoquent immanquablement, notamment pour éviter de contaminer les nappes phréatiques, les sols et l'atmosphère. Ceci se répercute sur nos impôts.

Chaque français produit en moyenne plus d'1 kg de déchets par jour, soit sur une année environ 390 kg, ce qui correspond pour tous les français à environ 22 millions de tonnes (ou 2 500 fois le poids de la tour Eiffel !).
Rajoutons environ 6 millions de tonnes d'encombrants !

REDUISONS NOS DECHETS ! Consultez le site de l'ADEME pour réduire nos déchets.

Bouteilles en plastique

Les déchets ménagers sont des déchets dits "directs" mais nous produisons aussi des déchets "indirects" (industriels, agricoles, municipaux, hospitaliers, des commerces, du bâtiment, etc.). L'ensemble de ces déchets correspond à 750 millions de tonnes.

Le plastique, matériau de synthèse non biodégradable est partout, partout, partout dans notre quotidien et se retrouve en particules nocives dans l'environnement, avec toutes les conséquences dramatiques pour la faune, la flore, la chaîne alimentaire. Lorsqu'on prélève un échantillon d'eau de mer en plein océan, on trouve... des morceaux de plastique !

500 ans, c’est la durée pendant laquelle les matières synthétiques demeurent en l’état dans le sol et dans les eaux. 18.000 morceaux de plastiques flottent dans chaque kilomètre carré de l’ensemble des Océans.


Pourquoi trier nos déchets ?

Poursuivons avec le plastique : jeter une bouteille en plastique aux ordures ménagères, c'est jeter la matière première qui la compose (du pétrole), mais aussi, gaspiller tout le processus de fabrication coûteux nécessaire pour l'élaborer et son transport, car les bouteilles en plastique ne poussent pas dans les arbres !

Comment trier nos déchets ? (Site d'Eco-Emballages).

Le savez-vous ? Recycler une tonne de bouteilles en plastique, c'est économiser entre 600 et 800 kg de pétrole brut (et 240 m3 de gaz naturel pour le plastique PEHD -opaque-, une quantité d'énergie importante et une quantité non négligeable d'eau).

Déchets canettesL'idéal est encore de boire l'eau du robinet qui est potable, ainsi on ne produit pas de déchets (économie d'environ 10 kg/pers/an).

Recycler une tonne de papier, c'est économiser 2,6 tonnes de bois et 12 000 litres d'eau.

Recycler une tonne d'aluminium, c'est économiser 2 tonnes de bauxite mais surtout économiser 95% d'énergie nécessaire à la fabrication de l'aluminium de première fusion. Aluminium : métal 100% recyclable, à l'infini.

Trier et recycler tous les matériaux qui composent nos déchets de toutes sortes, emballages, appareils divers, vieux meubles, vêtements, etc., c'est préserver des ressources naturelles de la Terre, éviter entre autre de déforester pour exploiter de nouveaux sites, limiter les pollutions des sols, de l'eau, de l'air, et donc préserver l'habitat de nombreuses espèces végétales et animales.

Jeter des piles, appareils  électriques ou électroniques aux ordures  ménagères, c'est gaspiller du plastique, du verre, des métaux (exemple le cuivre), et des terres rares de notre planète, alors que tous ces matériaux sont recyclables. Savez-vous que nos téléphones portables contiennent de l'or et que recycler 200 téléphones portables permet de fabriquer une bague en or...et de protéger ainsi la forêt amazonienne ?
S3700520

Savez-vous qu'il existe des métaux aussi précieux que l'or, exemple le rhodium utilisé dans les catalyseurs automobiles, bijouterie, etc., qui a atteint un prix jusqu'à 51 000 euros le kg, l'or oscillant autour de 31 000 euros le kg.
Ci-contre photo : si votre chat veut vous accompagner au point d'apport volontaire, ne le laissez pas faire ! Les chats ne se recyclent pas !


Savez-vous que nos téléphones portables, consoles de jeux, ordinateurs contiennent du coltan, minerai rare dont 80% du gisement mondial se trouve au Congo ? Son exploitation a provoqué des guerres meurtrières et menace la survie des derniers gorilles des montagnes. Pensez également aux mines de nickel en Nouvelle Calédonie dont les effluents portent atteinte à la barrière de corail. Les experts prédisent une pénurie de métaux rares à l'horizon 2050. L'exploitation dans les océans ne sera pas sans conséquence pour l'environnement.

N'oubliez pas ! Les lampes à économie d'énergie sont recyclables. Ne les jetez surtout pas aux ordures ménagères car elles sont classées "déchet dangereux". En effet, elles contiennent des terres rares, poudres fluorescentes radioactives. Rapportez-les chez votre revendeur.

Gravats+D3EAttention au fluide réfrigérant contenu dans les anciens frigo (chlorofluorocarbure). Ce gaz a un fort effet de serre, 16 000 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone pour une durée de vie dans l'atmosphère de 120 ans en moyenne.

Rapportez tous vos appareils électriques et électroniques hors d'usage chez votre revendeur. Il est tenu de reprendre votre ancien appareil lors de l'achat d'un nouveau (principe du "1 pour 1"). Sinon, déposez-le en déchèterie. Pour les petits appareils, beaucoup de grandes enseignes les récupèrent sans qu'il soit nécessaire de faire l'achat d'un nouvel appareil.

Notez la déchèterie n'est pas une décharge mais un autre lieu de tri ! Une fois déposés en déchèterie, les divers matériaux  suivront un circuit de valorisation, de recyclage, ou bien de stockage pour éviter des pollutions.

Ce qu'il ne faut surtout pas jeter aux ordures ménagères au risque de provoquer des pollutions coûteuses à gérer :
- piles, accumulateurs, appareils électriques ou électroniques :  pollutions aux métaux lourds et substances toxiques, chimiques,

- des déchets dangereux des ménages tels que détergents, insecticides, peintures, etc.

- des hydrocarbures et dérivés (huiles minérales, plastique).

En centre d'enfouissement, les déchets organiques fermentent et produisent un gaz appelé biogaz contenant du méthane, (CH4, gaz au fort potentiel de réchauffement climatique, 25 fois supérieur à celui du CO2). Pour éviter des nuisances olfactives et qu'il ne se répande dans l'atmosphère, la réglementation, les coûts infligés aux collectivités (TGAP)  incitent ces dernières à capter ce biogaz, et à le valoriser énergétiquement. Les centres d'enfouissement ont pour obligation de ne traiter que les déchets dits "ultimes", c'est-à-dire ceux qui ne sont pas valorisables dans les conditions techniques et économiques du moment.


La recette pour tous ceux qui possèdent un jardin,
c'est le compostage
.
IMAGE compost pour blog

Moi, je n'ai pas de jardin,
alors je lombri-composte !
Rendez-vous compte...Les matières fermentescibles (épluchures, tontes de jardin,
etc. ) riches en azote, contiennent une faible proportion de matière sèche. Cela revient à dire que les collectivités paient des camions, du personnel pour collecter ces bio-déchets et rejettent du CO2 dans l'atmosphère pour transporter quoi ? 70 % d'eau ! En prime, en compostant vous héritez d'un engrais naturel pour enrichir votre jardin !

lombric de retour lombricompostageLe compostage permet de réduire ses ordures ménagères  d'environ 50 kg/personne/an.

Lorsque les ordures ménagères sont brûlées, pour protéger l'atmosphère et ne pas gaspiller cette ressource prise en compte dans la "biomasse", la règlementation incite à produire de l'énergie (valorisation énergétique) et à filtrer les gaz toxiques. En effet, lorsque des plastiques sont brulés, des dioxines, molécules cancérigènes sont émises (0,1 mgr de dioxine suffit à tuer un être humain).  Les résidus de fumée d'incinération hautement toxiques (réfiums) sont stockés en centre de stockage de classe 1 (déchets dangereux). Il reste aussi à trouver des débouchés pour les machefers, cendres produites après incinération et contenant une forte proportion de métaux lourds. Ils sont principalement employés en revêtement de routes.

Dorénavant, les fabricants prennent davantage en compte une ACV (analyse du cycle de vie d'un produit, depuis sa fabrication (prospection, extraction matière première jusqu'à son élimination ou recyclage). C'est pourquoi, si un produit est recyclable, ne nous privons pas de le mettre dans la bonne poubelle pour lui redonner une seconde vie, car le premier maillon de la chaîne du recyclage, c'est nous ! Cela demande de changer -un peu- nos habitudes.

Par ailleurs, nous pouvons facilement choisir en priorité des emballages recyclables pour inciter les industriels à aller dans ce sens.

Copie de 98
Le savez-vous ? Le taux de valorisation matière le plus élevé et le plus économique est obtenu grâce au tri.

Sur le marché des matières premières, les filières de recyclage sont de plus en plus en demande de matériaux triés pour fabriquer de la matière recyclée dite de seconde génération, mais dont les propriétés sont égales à Copie de S3700702celle de la matière vierge. Les verriers par exemple sont en demande de verre trié, ce qui évite (par exemple proche de chez nous), d'extraire du sable de silice dans les carrières du Mont Ventoux. Verre : matériau 100% recyclable, à l'infini.

Quelques exemples d'objets  fabriqués en matière recyclée :
- 1 tonne de bidons de lessive recyclée permet de fabriquer 7 bancs publics.
- 67 bouteilles en plastique transparent (PET) recyclées permettent de fabriquer un rembourrage de couette en fibre synthétique.
- 1 tonne de bouteilles, pots, bocaux en verre recyclée, c'est 279 000 nouvelles bouteilles de 75 cl fabriquées.
- 1 tonne de briques alimentaires recyclée, c'est 6 700 rouleaux de papier toilette fabriqués.
Consultez le site d'Eco-Emballages (écocalculette).

Un exemple de mise en place du tri des déchets à l'étranger, et ses grosses difficultés : Djerba en Tunisie.



11 avril 2012

Portrait de Ghislaine Letourneur - Artiste peintre - Auteure

Ghislaine LetourneurGhislaine Letourneur a vécu une grande partie de son enfance et de son adolescence dans les hauts plateaux jurassiens. Elle réside actuellement dans les Bouches-du-Rhône.

Des échanges avec des frères scientifiques, de nombreuses lectures sur les sciences de la Terre, un attachement profond à sa région natale ainsi que l’adaptation à un territoire qui reste à préserver, ont alimenté sa culture environnementale.

Elle a fait des études d’Arts Plastiques à la faculté de lettres d’Aix-en-Provence. Durant plus de dix ans, elle a animé des ateliers pour enfants, adolescents et adultes en centres culturels. Sa pédagogie d'atelier : "l’épanouissement artistique pour tous".

Ghislaine parle aux adultes avec des mots d’enfants. Inlassablement, elle aurait voulu cultiver des rêves de princes et de princesses, raconter l’amour et célébrer la nature à travers des grandes peintures à l’huile, mais la conscience et le besoin d’éveiller

Ghislaine Letourneur photo Philippe Nou

celle des autres à des comportements éco-citoyens ont influencé sa ligne créatrice. Elle a dorénavant choisi le livre comme mode d’expression et de communication pour faire passer les messages qui lui tiennent à cœur.

Elle occupe actuellement un poste de chargée de communication au service Gestion des Déchets à Métropole Aix-Marseille-Provence. Ghislaine Letourneur est aussi illustratrice.

Présentation pour salons, fêtes du livre.
Ghislaine_LETOURNEUR_2018_biographie__pour_salons_fêtes_du_livre

Biographie_résumée_Ghislaine_Letourneur

Article presse Le Régional - Salon-de-Provence Août 2017 : Ghislaine_Letourneur_Article_le_Regional_Salon_Aout_2017_BD

10 avril 2012

ATELIERS D'ANIMATIONS ARTISTIQUES

L'Ecolo trie et colorie 2011 Ghislaine LetourneurPour animer vos évènements festifs autour du Développement Durable, seule ou accompagnée d'autres artistes, je propose différents ateliers... pour les petits et les grands.
Le public est toujours conquis !

Ci-contre l'atelier "L'Ecolo trie et colorie".

En cours de réalisation : album photos "Petit musée d'anciens élèves".
Dernière animation les 7-14 et 21 décembre au Cercle des Arts à Salon
: Les_ECOKDOS.

 

Visualisez l'album photos n° 4 "Ateliers d'animation".
Nous pouvons aussi organiser des animations pour les anniversaires de vos enfants.

 Atelier briques alimentaires 2011 Rencontres Eco-Citoyennes Mérindol

Atelier fabrication de sculpture avec une brique alimentaire que l'enfant peut apporter (démarche participative).

Dans tous mes ateliers, j'utilise le maximum de matériaux de récupération, ainsi l'empreinte écologique de l'activité est très réduite.

 

 

Atelier décor tee-shirts Rencontres Eco-citoyennes Mérindol 2010

Atelier de décors tee-shirts avec des messages sur les déchets, la consommation d'eau, les animaux menacés de disparition, les plantes à préserver, le changement climatique, l'empreinte écologique, l'alimentation bio, locale et de saison, les insectes à protéger contre les insecticides, etc.

 Copie de S7301100

 

 

Petit chat, Atelier "Déchets d'Oeuvre" Rencontres Eco-Citoyennes Mérindol.

Atelier Déchets-d'Oeuvre Mérindol 2007

Atelier carterie de Ghislaine valorisé par Canalblog.

Pour des cours de dessin, peinture, pastel, autres techniques, apprentissage de la perspective, n'hésitez pas à me contacter.

08 avril 2012

1er livre : VERSO - ATELIER DECHETS D'OEUVRE - Edition le Lutin Malin 2008

Que faire de tous les déchets qui nous encombrent chaque jour ? Les réduire avant tout et les trier, bien sûr ! Mais on peut aussi jouer à les ré-employer.

Sensibilisation au réemploi de l’objet ou
l'art de redonner vie aux indésirables.
Couverture 2 Panique à Jolibois

12 pages d’un guide d’atelier offre une expérience manuelle sur les 4 matériaux choisis (papier-carton, plastique, métal, verre), ou tout simplement redonne une seconde vie à des objets au lieu de les jeter, pour les transformer… en œuvres d’art !

 

 

 

07 avril 2012

1er livre RECTO : PANIQUE A JOLIBOIS - Edition le Lutin Malin 2008

Couverture 1 Panique à Jolibois4 GENIES POUR FAIRE LE TRI

Une autre bonne idée de cadeau !
Panique à Jolibois est une fiction documentaire pour sensibiliser les enfants de 6 à 10 ans à l’origine, l’utilisation et le devenir des matériaux dont sont constitués les emballages (papier-carton, plastique, verre, métal).

C’est une histoire ludique et fantastique pour comprendre que les déchets d'emballages sont produits à partir de ressources de notre planète.

Cette problématique est ainsi liée à la notion de développement durable. Le principe du recyclage intervient pour apporter la solution à la surconsommation et au gaspillage de matières premières.

Un petit code de bonne conduite pour respecter « les autres, mon environnement…et moi », invite le lecteur à retenir quelques  règles  de base en société, pour entre autre, ne pas jeter n’importe quoi n’importe où, et promouvoir le geste du tri. 

Cette charte éco-citoyenne accompagnée des consignes du tri (collecte sélective classique en 3 flux – 3 couleurs)  permet un  partenariat avec une association, autre organisme.

Panique à Jolibois est avant tout un outil pédagogique à partager en classe avec les camarades et ainsi ouvrir un débat à partir de la charte (commentaires sur les situations du livre et les problématiques environnementales actuelles).

Format 20,5 X 21,5 cm, 56 pages.
Prix 15 euros + frais de port.


Publication récente Ghislaine Letourneur - Le secret de la forêt

 Famille lynx boréal dans cavité rocheuse - Illustration pour livre 3 Ghislaine Letourneur

Fiction naturaliste complétée d'une partie pédagogique…Petit mot de l'auteure :

En parcourant les grands espaces de mon Jura natal, j’ai espéré  à chaque détour
rencontrer un animal…

Un jour j’ai appris,
Qu’un grand nombre d’ours bruns vivaient encore dans la forêt des Carpates en Roumanie, et que certains lieux de l’immense forêt de Bohême, ici, en Europe, n’avaient jamais été
foulés par l’homme.
Pour que vivent encore toutes ces richesses,
j’ai écrit…

Le secret de la forêt Ghislaine Letourneur Editions Sépia Boutique Ghislaine Letourneur

LE SECRET DE LA FORET  (tranche d’âge 8-12 ans).
J’ai repris la bonne vieille technique du pinceau, à la gouache avec des impressions et quelques effets de matière.

Le sujet m’a obligé à quelques recherches sur les plantes, papillons, oiseaux, mammifères des forêts d’Europe de l’Est où je rêve de me promener.
J'ai reçu un soutien de Férus pour la rédaction des textes "loup et ours" et celui sur "la protection des grands espaces forestiers", ainsi qu'un soutien du Pôle Grands Prédateurs du Jura pour la rédaction du texte "lynx". Un grand merci à ces associations. 50% de mes droits d'auteur seront reversés au PGPJ.
Cet ouvrage sera un outil de sensibilisation à la protection des vastes massifs forestiers pour réaliser que le développement de l’urbanisation (réseaux routiers, étalement des constructions, morcellement des habitats), condamne la survie des grands prédateurs, au sommet de la chaîne alimentaire, mais aussi celle de nombreuses autres espèces, animales et végétales. Ce fléau, (comme bien d’autres) risque de déséquilibrer ces écosystèmes fragiles, voire les menacer totalement.

Lynx boréal - Peinture gouache - Lynx lynx - D'après Mario Moreno photography
Lynx boréal - inspiration photo Mario Moreno. Un grand merci à lui pour son autorisation et pour sa gentillesse.

Objectif pédagogique de l'ouvrage "Le secret de la forêt" :

-  Sensibiliser à la notion de « continuité écologique des milieux », très contemporaine du fait du développement de l’urbanisation et de la pression de plus en plus forte que l’homme exerce sur les forêts.
-  Faire connaître :

Les besoins en territoire des grands mammifères dont les grands prédateurs.
Le rôle écologique des grands prédateurs tels que le l’ours, le lynx et le loup.
Les pourcentages de superficie forestière par pays du continent européen (l’Europe possède plus de 10% des forêts du monde).
-  Réaliser que :
Le réseau des espaces forestiers est un réseau de vie indispensable à la survie de beaucoup d'espèces.
Il est important d’être attentif au développement pour la protection du patrimoine forestier européen, et bien entendu mondial…

   Image 1 Le secret du vieil homme G

Et puis, ce sera un hymne à la vie où vie et mort s’accommodent, l’une pour laisser la place à l’autre, mais aussi, une tentative de faire percevoir…  l’âme de la forêt.

Le saviez-vous ? Le territoire d’une meute de loups s’étend sur environ 200 km2. Le domaine vital d'un ours brun couvre 200 à 1000 km2.
Le lynx ibérique (lynx pardelle) est le félin le plus menacé au monde. Il n'en reste que 250 individus.

***********************************************************

ENCORE EN PROJET…

CARTE DESIRS IMMENSES ghislaine LetourneurUne série de cartes postales sur la valorisation des déchets
« Collection Déchets d’œuvre ».

et cartes postales d'animaux...

Cheval comtois au travail dans les vignes Ghislaine Letourneur

 

 

06 avril 2012

PROTEGEONS L'ENVIRONNEMENT, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

PLANETE TERRE PEINTURE Ghislaine LetourneurCONSTAT - ACTIONS

Dans la relation de l'homme à l'environnement, comme le font remarquer un grand nombre de spécialistes  "il y a un problème de positionnement. Ce n'est pas l'environnement qui est autour de nous, mais nous qui en faisons partie".

Autrement-dit, la nature n'est pas un décor. Ce n'est ni la tapisserie, ni la moquette de l'homme, mais son habitat, son lieu de vie. Si la nature peut se régénérer sans l'homme, la réciproque est-elle possible ?

Le changement climatique.
Depuis la révolution industrielle, l'ère du charbon, puis l'ère du pétrole, nos sociétés industrialisées ont déséquilibré le cycle naturel du carbone. En cause, principalement, notre production d'énergie issue de la combustion des ressources fossiles, la déforestation, la production de ciment.

+ 30% de gaz à effet de serre dans l'atmosphère (+39 % CO2, + 154% méthane, et autres gaz)

Rendez-vous compte, le dioxyde de carbone qui ne sera pas absorbé par les végétaux, le phytoplancton grâce au processus de la photosynthèse, (parce qu'il y en a trop)  aura une durée de vie Copie de S3700491de plus de 100 ans. L'atmosphère contient encore des gaz rejetés il y a plus de 50 ou 100 ans ! Ces effets cumulatifs sont donc très dangereux. Ils contribuent au réchauffement de la terre (effet de serre).

En cause aussi, notre mode de vie. En France, la circulation automobile a augmenté de 23% en 10 ans.
En 2004, l'Europe comptait environ 216 millions de voitures particulières avec une progression de 40% depuis 1990. (UE, 09/2006) (Source Notre Planète Info).

La consommation d'énergie pour un voyage long courrier en avion équivaut à la consommation énergétique d'un village africain pendant une année.
Un fruit produit hors saison consomme 10 à 20 fois plus de pétrole qu'un fruit produit localement et de saison.

Consommation fruits et légumes de saison Le PHARE (Projet Humaniste Alternatif pour une République Eco-citoyenne)

Consultez la plaquette  "Transports : moteur des changements climatiques".

Nous vivons dans une économie en transition. Que consommons-nous qui ne dépend pas du pétrole ? Les ressources pétrolifères se raréfient alors que les besoins s'accroissent. Nous sommes face à la nécessité de réduire notre dépendance au pétrole.

Le chauffage représente 1/4 des consommations énergétiques. En France, une mauvaise isolation de nos habitations est responsable de l'émission de 3 tonnes de CO2 par habitant par an.

La nature des matériaux utilisés dans la construction influe aussi sur la température. Exemple : en installant 6% de toitures végétalisées dans une ville, on peut faire baisser la température de 1,5°. En réduisant les surfaces goudronnées en ville on peut aller jusqu'à baisser sa température de 2°, tout en permettant une meilleure absorption des eaux de pluies par les sols.

Attention à l'ozone (O3) !
Son PRG (Potentiel de réchauffement global) est 2000 fois plus élévé que celui du CO2.
CPA34-Ozone_CFC


Copie (2) de S3700244Certains gaz non naturels comme les gaz fluorés ont une durée de vie de 4 mois à 50 000 ans, pour un potentiel de réchauffement global de 1 000 à 22 000 fois supérieures à celui du CO2.
Gaz_fluorés_- Le_saviez_vous ?

La fonte des glaces terrestres et
la montée des eaux :

Le savez-vous ? L'élévation du niveau des océans est due à la fonte des glaciers terrestres ainsi qu'au phénomène de dilatation thermique. En effet, l'eau superficielle des océans prend du volume en s'échauffant.
Les premiers réfugiés climatiques (îles Tuvalu) essaient de faire entendre leurs droits auprès des communautés mondiales. D'autres îles situées juste au niveau de la mer risquent de subir la montée des eaux dans un avenir proche. D'ici quelques décennies, si le réchauffement s'accélère, ce sont plus de 200 millions de personnes qui devront migrer à l'intérieur des terres.
En 50 ans, la banquise a perdu 50% de sa superficie.

La déforestation à échelle mondiale produit chaque année 6 Gt de gaz carbonique dans l'atmosphère, soit 69. Ce sont autant de massifs forestiers qui ne joueront plus leur rôle de "puits à carbone".

Les engrais azotés employés dans l'agriculture intensive sont responsables à 20% des émissions de GES (Gaz à effet de serre).

Des gaz à effet de serre dans mon assiette ?

Manger autant de viande est une aberration pour l'environnement et notre santé (Notre Planète Info).
George Monbiot, un journaliste d’investigation non-végétarien explique comment chaque repas de viande enlève la nourriture de la bouche des plus pauvres.
Journal The Guardian / article "Why Vegans Were Right All Along,"Ours sur morceau de glace fondue

- Un boeuf fournit 1500 repas alors que les céréales qu’il a consommées sa vie durant pourraient fournir 18 000 repas. (Vegplanète.com)

Et moi, que puis-je faire au quotidien ? AGIR_CHEZ_VOUS_POUR_LE_CLIMAT
(Fichier WWF/Carrefour)

Et consultez le site du : Réseau Action Climat.

 

05 avril 2012

RURALITE EN DANGER – NON A LA CONSTRUCTION DE L’AEROPORT A NOTRE-DAME DES LANDES

Journal le monde mobilisation contre l'aéréoport Notre Dame des LandesNon aux expropriations, non aux démolitions de fermes. Proposer plus d’avions dans une société en crise, pour qui ? Pour soutenir des intérêts financiers, pour une classe de privilégiés ? Sauvons nos paysans, (maraîchers, éleveurs), sauvons nos terres agricoles, la beauté de nos paysages ruraux qui font notre identité française, pour nous nourrir localement et lutter contre le changement climatique.  L’avion est le mode de transport le plus générateur de gaz à effet de serre… En ce qui me concerne, je suis toujours en attente d'une ligne de bus pour aller au travail de Berre l'Etang à Salon-de-Provence, pour ne plus utiliser ma voiture !

Plus d’infos sur l’article Le Monde.

Signez la pétition.

04 avril 2012

The story of stuff d'Annie Léonard

The story of stuff Annie LéonardThe story of stuff ou l'histoire d'un truc, d'un machin, est un petit dessin animé d'une vingtaine de minutes très schématique et surtout très explicite !

Tout est passé en revue : la surconsommation, le besoin de paraître au yeux des autres grâce à "la flèche en or de la consommation" qui attribue une soit-disant valeur à l'individu, la soumission des politiques face aux industriels, le monde de l'argent qui appartient à quelques dominants, l'exploitation des ouvriers (aussi dans les pays en voie de développement). Mais encore... la mise en danger de la santé à cause des pollutions, la surexploitation des ressources naturelles, le gaspillage de matières premières, la surproduction de déchets, la durée de vie des produits volontairement courte pour incitation à l'achat, la perte de la notion du temps et du bien vivre que subissent les consommateurs que nous sommes...

Trier ses déchets ne suffit pas, il est indispensable de les réduire à la source car le processus de fabrication d'un produit, même peu coûteux, s'avère souvent coûteux pour l'environnement.

The story of stuff version sous-titrée française. Nous les dieux. Pour un monde durable.

Une vie après l'homme, je vous recommande cette série de vidéos


Que deviendrait la planète si l'homme disparaissait soudainement ? Découvrez une série d'une dizaine de vidéos réalisées et commentées par des scientifiques. Programme très surprenant, éducatif, qui nous fait prendre conscience de la force des éléments naturels, comment dans un tel contexte, nombre d'animaux domestiques retrouveraient leur instinct sauvage, la reconquête de la faune et de la flore, le temps de dégradation de nos différentes infrastructures.
Regard sur la fragilité de l'humanité, l'illusion de la toute puissance et la finitude de notre civilisation.