17 juin 2016

Les grands prédateurs ont besoin de votre soutien

Dessin de lynx - Couple de lynx - Dessin au crayon - Ghislaine Letourneur

Les grands carnivores, positionnés au sommet de la chaine alimentaire,  sont de part ce statut biologique, peu nombreux dans leur milieu naturel (et le resteront).
De plus le taux de mortalité des jeunes est de l’ordre de 50%.
Pour les lynx en période de dispersion le taux s’élève à 80%.
On dénombre en moyenne un lynx pour 100 km2 et le territoire d’une meute de 6 à 7 loups est d’environ 300 km2.
Cette faible densité naturelle de population sur un territoire les rend d’autant plus fragiles à certaines agressions humaines telles que le braconnage, les tirs de prélèvement abusifs, le fractionnement des habitats, ou bien les collisions avec les véhicules.

Après la réintroduction du lynx dans les Vosges il y a plus de 30 ans, la population a été décimée progressivement, en grande partie en toute illégalité. Le lynx étant un animal discret, sa disparition dans cette zone géographique s’est faite comme lui, « sans bruit ».

Dans notre pays, de plus en plus d’actes portant atteinte à la vie des grands carnivores sont commis en toute impunité. Pour que ces espèces vivent sur nos territoires en cohabitation avec l’ensemble des activités humaines, les lynx, les loups (et les ours) ont donc grand besoin de votre soutien.
Soutenez les associations comme le Pôle Grands Prédateurs, Férus...

Posté par ghislaine_let à 20:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 juin 2014

Protection lynx et loup - Projet de financement participatif d'heures de garde de troupeaux par des structures jeunesse

REALISATION ET VENTES DE CARTES ARTISTIQUES au bénéfice d'une association environnementale de protection du lynx, du loup et de l'ours.

Troupeau moutons et bergers dans les estives photo Ferus

Vous êtes une structure jeunesse et vous souhaitez participer à ce projet, contactez moi sur mon blog.

- Mes premiers partenaires pour créer et vendre des cartes artistiques au bénéfice d'une association de protection du lynx et du loup :
Musée du loup - Finistère
Zoo de la Barben

Léo Lagrange Calcaïra Vitrolles.
Association Salon-de-Provence.
Ecole élémentaire Vincent Garcin Pélissanne.

- Associations environnementales : Ferus,
Berger 8 Photo Patrice RaydeletAspas (documentation sur le loup).

L'objectif est de collecter des petits fonds pour soutenir le programme PastoraLoup de Ferus. (Frais de garde de troupeaux d'ovins ou caprins dans les estives).

Actuellement des gardes de troupeaux bénévoles sont organisées.

En effet, le prétexte de la destruction du loup, du lynx et de l’ours, vient du fait que ces prédateurs s’attaquent quelques fois au bétail, proies faciles si les troupeaux ne sont pas protégés. Notons que même si toutes les mesures de protection sont bien mise en place, le risque zéro n'existe pas. Notons aussi que la présence humaine pour la surveillance d'un troupeau (comme il en a toujours été depuis des siècles) est un avantage car l'état sanitaire des animaux d'élevage est mieux contrôlé.
L'idée de ce projet est de communiquer largement sur le sujet et de soutenir la création d’emplois de gardiens de troupeaux pour protéger les espèces en danger (les grands prédateurs).

PROJET_Cartes_Protection_Grands_prédateurs - Téléchargez le détail de ce projet.

Exemples de cartes à réaliser et fiches techniques correspondantes :

Carte artistique lynx modèle 1
Fiche_technique_1

A imprimer : Coloriages_miniatures_pour_cartes_papiers_loup

 Carte artistique lynx modèle 2
(fiche technique à venir très prochainement)

 

Posté par ghislaine_let à 19:35 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 novembre 2013

Loup : pour en finir avec les contre-vérités sur le pastoralisme et sur la chasse

le cri du loupExtrait de la brochure : "Loup, pour en finir avec les contre-vérités sur le pastoralisme et sur la chasse".  (Collectif CAP Loup).

Le loup fait partie de la biodiversité comme n'importe quelle espèce. N'en faisons pas un mythe sacré...ni un diable.

NON, le loup n'a pas été réintroduit en France !
Après 400 000 ans de présence et 60 ans d'absence, le loup est revenu en France de façon spontanée, par recolonisation naturelle de son ancienne aire de répartition.
Actuellement, en France le loup n'est revenu qu'à 0,5 % de sa répartition originelle.

NON, les populations de loups n'augmentent pas indéfiniment !

Chaque meute défend un territoire contre les autres meutes. Si les effectifs dépassent un seuil dans une meute, des individus partent coloniser de nouveaux territoires. Ainsi le nombre local de loups n'augmente pas. Il est donc absurde d'envisager une "régulation" de l'espèce.

Le loup et le pastoralisme.
Lorsque rien ne l'empêche techniquement, le loup peut s'en prendre au bétail, plus facile à capturer que ses proies naturelles.
La prédation par le loup sur certains troupeaux domestiques mal protégés est une réalité parfois difficile à vivre. La présence de prédateurs naturels demande aux éleveurs de revoir leur façon de travailler. Mais le loup ne doit pas être utilisé pour faire oublier les principales causes de mortalité des ovins et les vraies difficultés de la production ovine.

Le loup et tronc d'arbre

NON, les loups ne torturent pas les moutons ! Les loups ne font pas plus souffrir leurs proies que n'importe quel prédateur naturel. Si on s'intéresse à la souffrance des ovins, peut-être faudrait-il se pencher sur leurs conditions de transport et d'abattage...Ce à quoi ils sont destinés !
Depuis 10 ans, le total de pertes attribuées au "loup non exclu" est de 2 500 à  4 500 ovins par an, soit au maximum de 0,6% du cheptel présent dans les secteurs concernés (700 000 brebis). La mortalité hors loup est infiniment supérieure : au moins 3 à 7% par an pour les brebis et 10 à 15% pour les agneaux ! Maladie, parasitisme, chutes ou disparitions dans les estives, chiens divagants...causent la perte d'un millier de moutons par jour en France !

LE SAVIEZ-VOUS ?
Chaque année en France...400 000 à 500 000 ovins de réforme sont envoyés à l'équarissage ! Ce nombre gigantesque de moutons qui n'entrent pas dans le circuit de consommation est tout simplement détruit, incinéré !

Mouton et agneau Indi S


Les pays voisins hébergent plus de loups et l'élevage ovin s'y porte mieux.

Avec ses 6 millions de moutons, la France n'est auto-suffisante qu'à 51% en viande ovine. L'italie, avec ses 7 millions de moutons, est autosuffisante à 67%...et compte une population de 600 à 700 loups. L'Espagne produit 14 millions de moutons lui permettant d'être autosuffisance à 116%...avec une population
de 2 000 loups !

Le pastoralisme n'est pas forcément synonyme d'entretien du paysage, ni synonyme de biodiversité.
L'augmentation de la taille des troupeaux et leur concentration sur certaines zones ont entraîné une dégradation des pelouses d'altitude et un appauvrissement considérable de la flore dans beaucoup d'alpages. Dans les Alpes du Sud, la richesse floristique est parfois plus grande sur les pistes de skis que dans les pâturages ! De plus, la concentration des moutons a un impact négatif sur toute la biodiversité en montagne : disparition des insectes due aux traitements antiparasitaires, perturbation d'espèces sensibles comme les tétras, transmissions de maladie à la faune sauvage, dégradation des sols, érosion, etc.

Berger Photo Patrice RaydeletIl ne s'agit évidemment pas de refuser le pastoralisme en tant qu'activité de production agricole, activité sociale ou même en tant qu'outil d'intervention sur certains milieux. Mais écologiquement, la montagne n'a pas besoin d'être "entretenue" par le pastoralisme !

Non, le loup ne fait pas disparaître le "gibier" !
Comme tout prédateur naturel, le loup ne fait disparaître ses proies. Il régule les populations sauvages de cervidés sans pour autant les faire disparaître, sans quoi il disparaîtrait lui aussi. L'installation du loup fait réapparaître chez les ongulés un comportement de vigilance, comportement naturel d'une espèce-proie lorsque son prédateur est présent dans l'écosystème. Le loup disperse les ongulés, limitant ainsi les concentrations locales qui peuvent avoir un impact négatif sur les forêts.

Cerf éclairage matinal

Quelques chiffres :
Il y a en France 1,5 millions de chevreuils, en augmentation, dont 500 000 tués par an à la chasse. 150 000 cerfs, en augmentation, dont 50 000 chassés par an. Un million de sangliers, en augmentation notamment suite aux lâchers et aux agrainages, dont 500 000 tués par an. Enfin 100 000 chamois et 30 000 isards, ayant respectivement triplé et doublé en 25 ans malgré les 10% chassés par an.

Le retour du loup est une chance pour les écosystèmes. Les ongulés sauvages sont abondants et ne sont pas la propriété des chasseurs.

Remarque personnelle - le loup et l'économie :
Le livre pour enfants rapporte 371 millions d'euros à l'économie française. Si le loup fait perdre quelques milliers d'euros à l'économie car il faut indemniser les bergers des pertes d'un certain nombre de moutons, combien rapporte-t-il à l'économie grâce aux films, dessins animés, publicité (parfums dont Nina et Luna de Luc Besson ?), livres, revues, cartes postales, posters, jouets, impression tee-shirts, masques, costumes, tableaux de peintres, etc. ? Si la France refuse de protéger ce prédateur, pourquoi devrait-elle continuer à profiter de son image et de tout l'argent qu'elle lui rapporte ? Je pense qu'une étude pourrait être menée afin de déterminer réellement le profit que la société toute entière tire de cet animal !
Un pays qui ne protège pas ses loups ne mérite pas ses légendes !!!

En savoir plus sur "le coût réel du loup par français" 

OUI, le loup a besoin d'être protégé ! loup
Après des siècles d'acharnement ayant failli le faire disparaître en Europe, le loup a été sauvé in extremis par une protection légale.

Protection au niveau européen par la Convention de Berne (1979) transcrite dans le droit français en 1989. Protection en France par l'arrêté ministériel du 22 juillet 2993 mis à jour le 23 avril 2007.
Actuellement, son statut d'espèce protégée est remis en question par la FNSEA, et les sénateurs. NON à la chasse aux loups ! 
MOBILISONS-NOUS !
Lire le "Communiqué CAP Loup".    Signez la pétition "CAP Loup"

Posté par ghislaine_let à 20:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mai 2013

Manifestation contre la chasse aux loups - LYON 16 janvier 2016

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016

Manifestation contre la chasse aux loups, à Lyon : une belle mobilisation qui a regroupé pas moins de 2500 personnes, associations telles que Férus, Pôle Grands Prédateurs, Cap Loup, France Nature Environnement, LPO, Animal Cross, One Voice, Sea Shepherd, RAC, ASPAS, Association contre l’exploitation animale, etc.

Des messages très forts ont circulé pour alerter l’opinion publique sur la gravité de la situation concernant l’espèce loup dans notre pays (car cela ne se passe pas pareil dans d’autres pays d’Europe !!), et pour demander l’arrêt des tirs. 

Plusieurs loups tchèques étaient présents, ambassadeurs de leurs congénères français, qui subissent des massacres (car dorénavant, les chasseurs ont l’autorisation de les abattre). Notons que le loup, qui recolonise naturellement son aire de répartition voit déjà sa population régresser alors que l’espèce est en danger. 

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016 - Vivre portrait loup

 En tant que simple militante, je dis bravo et merci à tous ceux, (peut-être encore plus la jeunesse), qui ont dépensé de l’énergie pour promouvoir la cohabitation avec le superprédateur, indispensable à nos écosystèmes forestiers et dont le rôle écologique ne souhaite toujours pas être reconnu par certaines corporations.

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016 - Seashepherd Paul Watson

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016 - 7

 

 

Posté par ghislaine_let à 12:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,