17 juin 2016

Les grands prédateurs ont besoin de votre soutien

Dessin de lynx - Couple de lynx - Dessin au crayon - Ghislaine Letourneur

Les grands carnivores, positionnés au sommet de la chaine alimentaire,  sont de part ce statut biologique, peu nombreux dans leur milieu naturel (et le resteront).
De plus le taux de mortalité des jeunes est de l’ordre de 50%.
Pour les lynx en période de dispersion le taux s’élève à 80%.
On dénombre en moyenne un lynx pour 100 km2 et le territoire d’une meute de 6 à 7 loups est d’environ 300 km2.
Cette faible densité naturelle de population sur un territoire les rend d’autant plus fragiles à certaines agressions humaines telles que le braconnage, les tirs de prélèvement abusifs, le fractionnement des habitats, ou bien les collisions avec les véhicules.

Après la réintroduction du lynx dans les Vosges il y a plus de 30 ans, la population a été décimée progressivement, en grande partie en toute illégalité. Le lynx étant un animal discret, sa disparition dans cette zone géographique s’est faite comme lui, « sans bruit ».

Dans notre pays, de plus en plus d’actes portant atteinte à la vie des grands carnivores sont commis en toute impunité. Pour que ces espèces vivent sur nos territoires en cohabitation avec l’ensemble des activités humaines, les lynx, les loups (et les ours) ont donc grand besoin de votre soutien.
Soutenez les associations comme le Pôle Grands Prédateurs, Férus...

Posté par ghislaine_let à 20:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,