Photos liées au tag 'prédateur'

Voir toutes les photos
16 octobre 2017

Résumé conférence Marine Drouilly "Karoo Prédator Project" Festival "Vous avez dit Prédateur" 2017

Marine et son assistant Kai posent un collier GPS sur un caracal anesthésié 2

Durant le festival « Vous avez-dit prédateurs ! » à Lons-le-Saunier, j’ai assisté à la conférence de Marine Drouilly le 16 juin 2017. Cette jeune biologiste nous a présenté « le Karoo Prédator Project », projet de sa thèse pour son doctorat en écologie. J’ai pris des notes auxquelles elle a eu la gentillesse d’apporter des illustrations et surtout des corrections.
Merci à Marine pour ce magnifique et très courageux travail dans le Karoo en Afrique du Sud ! Cet investissement de plusieurs années, associant études, recherches et actions de terrain, est en faveur d'une meilleure connaissance des mésoprédateurs (chacals à chabraque et caracals). Le Karoo Predator Project aborde le problème du conflit avec les éleveurs de petit bétail dans cette région d'Afrique, conflit qui n’avait pas encore été pris en compte d’un point de vue à la fois écologique et sociologique, tout cela pour aller dans le sens d'une cohabitation et de la protection des prédateurs.

Résumé à télécharger (fichier PDF). A découvrir sans modération !
Résumé_conférence_Marine_Drouilly_16_06_2017

Photo de caracal issue d'un piège photographique posé dans le Karoo-2


25 septembre 2017

Patou : un troupeau bien gardé !

chien_de_protection_patou__cle117711

Ce week-end, en ballade dans les forêts du Vaucluse pour écouter le brâme du cerf près de Sault (je n'ai rien entendu !), je me suis retrouvée pour la première fois face à ce panneau. 
J'ai cru malgré cela que je pouvais, à la nuit tombée, emprunter le chemin de campagne pour rejoindre la forêt, mais le chien de protection, très imposant, a "foncé" droit sur le véhicule avec des aboiements plus qu'impressionnants (c'est fait pour !). 
Du coup, j'ai préféré faire demi-tour pour ne pas le déranger lui et ses protégés, probablement des moutons. 
Heureuse tout de même de constater que dans le Sud de la France, dans des zones progressivement colonisées par le loup, certains troupeaux commencent à être protégés. 
Notons que les animaux d'élevage ne sont ainsi pas seulement protégés des grands prédateurs, mais également des chiens divagants et des voleurs de bétail !

Posté par ghislaine_let à 20:03 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 janvier 2016

Projet éditorial - Cahier pédagogique sur le lynx boréal

Gros chantier débuté en janvier 2015 : conception d'un cahier pédagogique sur le LYNX BOREAL, puisque je travaille pour lui, (également pour le loup et l’ours). Rendez-vous dans environ 2 mois quand j’aurai terminé la maquette, car les fonds pour le publier sont maintenant réunis. 
Ici inspiration photo P.Raydelet.

Dessin feutre lynx boréal Ghislaine Letourneur Inspiration photo Patrice Raydelet

Pour ce projet, j'ai signé deux  conventions : une avec le lycée professionnel agricole "La Ricarde" à l'Isle-sur-la-Sorghe. J'ai confié à une jeune stagiaire en "Gestion des milieux naturels et de la faune" en juin-juillet 2015 une recherche de données essentielles pour la rédaction de petits textes et conception de "jeux" afin d'attiser la curiosité du lecteur. Ce partenariat a porté ses fruits autant pour elle que pour mon projet. 
En mars 2016, j'ai signé une autre convention avec le lycée agricole Valabre à Gardanne pour encadrer un jeune stagiaire en section GPN 1 qui a finalisé les thèmes "le lynx et les troupeaux, le retour de l'espèce dans notre pays, la cohabitation avec les activités humaines, les causes de mortalité de l'animal, le braconnage, etc." Il a également porté un regard sur l'ensemble de l'ouvrage.

Lynx boréal - Marquage de territoire - Marquage urinaire

lynx boréal dans un arbre

 

 

 

 

 

  

Projet de couverture pour ce pédagogique cahier sur le lynx boréal. Inspiration photo famille lynx de Laurent Geslin,  à qui j’ai acheté des droits d’utilisation. La photo de mon dessin est juste à refaire avec un bon appareil ou à scanner.

La photo originale de la famille lynx figurera en couverture 2 afin de rendre hommage à cette femelle lynx qui a été abattue le 16 septembre 2015 par un chasseur ! Lynx = espèce protégée. J’ai eu beaucoup de tristesse à la peindre…

COUV 1b- Cahier lynx boréal Ghislaine Letourneur copie

 

Posté par ghislaine_let à 12:44 - - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2015

Festival des prédateurs - Jura - Octobre 2015

Festival des prédateurs Pôle Grands Prédateurs Jura Octobre 2015

Début des préparatifs d'animation pour le prochain festival des prédateurs dans le Jura en Octobre car je vais mener une intervention durant les trois jours, pour des scolaires et le tout public. Merci à tous les organisateurs de me permettre une nouvelle fois d'apporter ma contribution cette cause...
Programme complet du festival. 

Qu'est-ce qu'un prédateur ?
Un prédateur est un animal qui chasse et capture une autre espèce animale (qui devient sa proie), 

Renarde et son renardeau - Prédateurs - Dessin stylo bille Ghislaine Letourneur

pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. Les grands prédateurs au somment de la chaîne alimentaire sont nommés superprédateurs ou prédateurs alpha. A l'intermédiaire de la chaîne alimentaire se trouvent les autres prédateurs, dits généralistes. Tous ont leur place bien définie et un rôle écologique à jouer dans l'équilibre de l'écosystème. Certains comme le renard, sont déclarés "nuisibles" par l'humain qui ne souhaite pas cohabiter avec eux ou qui les considère comme des concurrents. La nature créant son propre équilibre, ou s'autorégulant, par définition elle ne peut engendrer des espèces nuisibles.

Un renard en moins dans la nature = environ 6 000 mulots supplémentaires par an.

Le renard est donc l'ami des agriculteurs. Pourtant, au total, entre 600 000 et un million de renards sont tués (souvent avec beaucoup de cruauté) par la chasse et le piégeage chaque année dans notre pays !! 

Dépliant renard ASPAS.

Dessin renard prédateur stylo bille Ghislaine Letourneur

Posté par ghislaine_let à 15:44 - - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2015

La genette, petit prédateur, mammifère carnivore

Genette Mammière carnivore vivérridé

Dessin de genette, que j'ai aussi publié dans mon album "Coloriages Animaux Nature". 
La genette est un petit mammifère carnivore, menacé de disparition et que l'on trouvera plutôt dans l'Ouest et le Sud Ouest du territoire français. D'origine africaine, elle a été importée au Moyen-Age par les croisés et servait d'animal de compagnie. Retournée à l'état sauvage, elle occupe des zones forestières comprenant des parties rocheuses. Ses crottiers dans les rochers sont des indices de sa présence. J'ai longtemps cru qu'elle faisait partie de la famille des félidés (félins), mais en réalité, c'est un "viverridé". On en apprend tous les jours...

Genette dessin feutre et stylo bille d-après photo Jean-Claude Tempier
Dessin genette, d'après photo Jean-Claude Tempier

Posté par ghislaine_let à 14:43 - - Permalien [#]
Tags : ,


10 juin 2014

Protection lynx et loup - Projet de financement participatif d'heures de garde de troupeaux par des structures jeunesse

REALISATION ET VENTES DE CARTES ARTISTIQUES au bénéfice d'une association environnementale de protection du lynx, du loup et de l'ours.

Troupeau moutons et bergers dans les estives photo Ferus

Vous êtes une structure jeunesse et vous souhaitez participer à ce projet, contactez moi sur mon blog.

- Mes premiers partenaires pour créer et vendre des cartes artistiques au bénéfice d'une association de protection du lynx et du loup :
Musée du loup - Finistère
Zoo de la Barben

Léo Lagrange Calcaïra Vitrolles.
Association Salon-de-Provence.
Ecole élémentaire Vincent Garcin Pélissanne.

- Associations environnementales : Ferus,
Berger 8 Photo Patrice RaydeletAspas (documentation sur le loup).

L'objectif est de collecter des petits fonds pour soutenir le programme PastoraLoup de Ferus. (Frais de garde de troupeaux d'ovins ou caprins dans les estives).

Actuellement des gardes de troupeaux bénévoles sont organisées.

En effet, le prétexte de la destruction du loup, du lynx et de l’ours, vient du fait que ces prédateurs s’attaquent quelques fois au bétail, proies faciles si les troupeaux ne sont pas protégés. Notons que même si toutes les mesures de protection sont bien mise en place, le risque zéro n'existe pas. Notons aussi que la présence humaine pour la surveillance d'un troupeau (comme il en a toujours été depuis des siècles) est un avantage car l'état sanitaire des animaux d'élevage est mieux contrôlé.
L'idée de ce projet est de communiquer largement sur le sujet et de soutenir la création d’emplois de gardiens de troupeaux pour protéger les espèces en danger (les grands prédateurs).

PROJET_Cartes_Protection_Grands_prédateurs - Téléchargez le détail de ce projet.

Exemples de cartes à réaliser et fiches techniques correspondantes :

Carte artistique lynx modèle 1
Fiche_technique_1

A imprimer : Coloriages_miniatures_pour_cartes_papiers_loup

 Carte artistique lynx modèle 2
(fiche technique à venir très prochainement)

 

Posté par ghislaine_let à 19:35 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 novembre 2013

Loup : pour en finir avec les contre-vérités sur le pastoralisme et sur la chasse

le cri du loupExtrait de la brochure : "Loup, pour en finir avec les contre-vérités sur le pastoralisme et sur la chasse".  (Collectif CAP Loup).

Le loup fait partie de la biodiversité comme n'importe quelle espèce. N'en faisons pas un mythe sacré...ni un diable.

NON, le loup n'a pas été réintroduit en France !
Après 400 000 ans de présence et 60 ans d'absence, le loup est revenu en France de façon spontanée, par recolonisation naturelle de son ancienne aire de répartition.
Actuellement, en France le loup n'est revenu qu'à 0,5 % de sa répartition originelle.

NON, les populations de loups n'augmentent pas indéfiniment !

Chaque meute défend un territoire contre les autres meutes. Si les effectifs dépassent un seuil dans une meute, des individus partent coloniser de nouveaux territoires. Ainsi le nombre local de loups n'augmente pas. Il est donc absurde d'envisager une "régulation" de l'espèce.

Le loup et le pastoralisme.
Lorsque rien ne l'empêche techniquement, le loup peut s'en prendre au bétail, plus facile à capturer que ses proies naturelles.
La prédation par le loup sur certains troupeaux domestiques mal protégés est une réalité parfois difficile à vivre. La présence de prédateurs naturels demande aux éleveurs de revoir leur façon de travailler. Mais le loup ne doit pas être utilisé pour faire oublier les principales causes de mortalité des ovins et les vraies difficultés de la production ovine.

Le loup et tronc d'arbre

NON, les loups ne torturent pas les moutons ! Les loups ne font pas plus souffrir leurs proies que n'importe quel prédateur naturel. Si on s'intéresse à la souffrance des ovins, peut-être faudrait-il se pencher sur leurs conditions de transport et d'abattage...Ce à quoi ils sont destinés !
Depuis 10 ans, le total de pertes attribuées au "loup non exclu" est de 2 500 à  4 500 ovins par an, soit au maximum de 0,6% du cheptel présent dans les secteurs concernés (700 000 brebis). La mortalité hors loup est infiniment supérieure : au moins 3 à 7% par an pour les brebis et 10 à 15% pour les agneaux ! Maladie, parasitisme, chutes ou disparitions dans les estives, chiens divagants...causent la perte d'un millier de moutons par jour en France !

LE SAVIEZ-VOUS ?
Chaque année en France...400 000 à 500 000 ovins de réforme sont envoyés à l'équarissage ! Ce nombre gigantesque de moutons qui n'entrent pas dans le circuit de consommation est tout simplement détruit, incinéré !

Mouton et agneau Indi S


Les pays voisins hébergent plus de loups et l'élevage ovin s'y porte mieux.

Avec ses 6 millions de moutons, la France n'est auto-suffisante qu'à 51% en viande ovine. L'italie, avec ses 7 millions de moutons, est autosuffisante à 67%...et compte une population de 600 à 700 loups. L'Espagne produit 14 millions de moutons lui permettant d'être autosuffisance à 116%...avec une population
de 2 000 loups !

Le pastoralisme n'est pas forcément synonyme d'entretien du paysage, ni synonyme de biodiversité.
L'augmentation de la taille des troupeaux et leur concentration sur certaines zones ont entraîné une dégradation des pelouses d'altitude et un appauvrissement considérable de la flore dans beaucoup d'alpages. Dans les Alpes du Sud, la richesse floristique est parfois plus grande sur les pistes de skis que dans les pâturages ! De plus, la concentration des moutons a un impact négatif sur toute la biodiversité en montagne : disparition des insectes due aux traitements antiparasitaires, perturbation d'espèces sensibles comme les tétras, transmissions de maladie à la faune sauvage, dégradation des sols, érosion, etc.

Berger Photo Patrice RaydeletIl ne s'agit évidemment pas de refuser le pastoralisme en tant qu'activité de production agricole, activité sociale ou même en tant qu'outil d'intervention sur certains milieux. Mais écologiquement, la montagne n'a pas besoin d'être "entretenue" par le pastoralisme !

Non, le loup ne fait pas disparaître le "gibier" !
Comme tout prédateur naturel, le loup ne fait disparaître ses proies. Il régule les populations sauvages de cervidés sans pour autant les faire disparaître, sans quoi il disparaîtrait lui aussi. L'installation du loup fait réapparaître chez les ongulés un comportement de vigilance, comportement naturel d'une espèce-proie lorsque son prédateur est présent dans l'écosystème. Le loup disperse les ongulés, limitant ainsi les concentrations locales qui peuvent avoir un impact négatif sur les forêts.

Cerf éclairage matinal

Quelques chiffres :
Il y a en France 1,5 millions de chevreuils, en augmentation, dont 500 000 tués par an à la chasse. 150 000 cerfs, en augmentation, dont 50 000 chassés par an. Un million de sangliers, en augmentation notamment suite aux lâchers et aux agrainages, dont 500 000 tués par an. Enfin 100 000 chamois et 30 000 isards, ayant respectivement triplé et doublé en 25 ans malgré les 10% chassés par an.

Le retour du loup est une chance pour les écosystèmes. Les ongulés sauvages sont abondants et ne sont pas la propriété des chasseurs.

Remarque personnelle - le loup et l'économie :
Le livre pour enfants rapporte 371 millions d'euros à l'économie française. Si le loup fait perdre quelques milliers d'euros à l'économie car il faut indemniser les bergers des pertes d'un certain nombre de moutons, combien rapporte-t-il à l'économie grâce aux films, dessins animés, publicité (parfums dont Nina et Luna de Luc Besson ?), livres, revues, cartes postales, posters, jouets, impression tee-shirts, masques, costumes, tableaux de peintres, etc. ? Si la France refuse de protéger ce prédateur, pourquoi devrait-elle continuer à profiter de son image et de tout l'argent qu'elle lui rapporte ? Je pense qu'une étude pourrait être menée afin de déterminer réellement le profit que la société toute entière tire de cet animal !
Un pays qui ne protège pas ses loups ne mérite pas ses légendes !!!

En savoir plus sur "le coût réel du loup par français" 

OUI, le loup a besoin d'être protégé ! loup
Après des siècles d'acharnement ayant failli le faire disparaître en Europe, le loup a été sauvé in extremis par une protection légale.

Protection au niveau européen par la Convention de Berne (1979) transcrite dans le droit français en 1989. Protection en France par l'arrêté ministériel du 22 juillet 2993 mis à jour le 23 avril 2007.
Actuellement, son statut d'espèce protégée est remis en question par la FNSEA, et les sénateurs. NON à la chasse aux loups ! 
MOBILISONS-NOUS !
Lire le "Communiqué CAP Loup".    Signez la pétition "CAP Loup"

Posté par ghislaine_let à 20:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mai 2013

Manifestation contre la chasse aux loups - LYON 16 janvier 2016

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016

Manifestation contre la chasse aux loups, à Lyon : une belle mobilisation qui a regroupé pas moins de 2500 personnes, associations telles que Férus, Pôle Grands Prédateurs, Cap Loup, France Nature Environnement, LPO, Animal Cross, One Voice, Sea Shepherd, RAC, ASPAS, Association contre l’exploitation animale, etc.

Des messages très forts ont circulé pour alerter l’opinion publique sur la gravité de la situation concernant l’espèce loup dans notre pays (car cela ne se passe pas pareil dans d’autres pays d’Europe !!), et pour demander l’arrêt des tirs. 

Plusieurs loups tchèques étaient présents, ambassadeurs de leurs congénères français, qui subissent des massacres (car dorénavant, les chasseurs ont l’autorisation de les abattre). Notons que le loup, qui recolonise naturellement son aire de répartition voit déjà sa population régresser alors que l’espèce est en danger. 

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016 - Vivre portrait loup

 En tant que simple militante, je dis bravo et merci à tous ceux, (peut-être encore plus la jeunesse), qui ont dépensé de l’énergie pour promouvoir la cohabitation avec le superprédateur, indispensable à nos écosystèmes forestiers et dont le rôle écologique ne souhaite toujours pas être reconnu par certaines corporations.

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016 - Seashepherd Paul Watson

Manifestation contre la chasse au loup Lyon 16-01-2016 - 7

 

 

Posté par ghislaine_let à 12:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mai 2013

Le tigre prisonnier - Protection des grands prédateurs

TIGRE PRISONNIER Ghislaine Letourneur Peinture huile sur métal détail

Vous me croyez un fauve, alors que je ne suis rien.
A la ménagerie, tous les enfants aiment bien m’admirer, mais ils ne savent pas lire en moi.
Trente ans de ma vie derrière les barreaux rouillés, dans cinq mètres carrés.
Je ne sais pas courir, ni bondir pour saisir des proies.
Je n’ai jamais foulé la terre, ni respiré l’herbe, ni combattu mes frères, ni chassé.

M’ébattre dans l’eau, vous n’y pensez-pas ?
Ma vie au rythme d’une roulotte, croyez-vous que j’ai rêvé ?

Situation actuelle du carnivore : Le tigre menacé d'extinction à cause d'une d'une faible diversité génétique (Article Terre Sacrée de  Delphine Bossy, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete)

Le savez-vous ? On ne compte plus que 3 000 tigres en liberté dans le monde !!

Posté par ghislaine_let à 16:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 mai 2012

Le crépuscule des lions, documentaire de Stéphane Chopard

Le lionY aura-t-il un jour des vieux lions dans la savane ? Nous avons apprécié le film de Stéphane Chopard, diffusé dernièrement sur Arte, retour sur la difficile cohabitation entre le fauve et l'homme.

Sans une mobilisation internationale forte, le lion aura bientôt disparu. 20 000 lions survivent encore sur le continent africain, très menacés par la pression démographique, les guerres de territoire, entre l'homme et l'animal. En effet, toutes les populations humaines locales augmentent, avec elles le bétail. De ce fait, le territoire de chasse du mammifère carnivore se restreint de plus en plus.

Traditionnellement, le peuple Massaï vit principalement de l'élevage. Depuis qu'il existe des lions, des Massaï et du bétail, le lion se laisse tenter par ces proies faciles et les Massaï se protègent des attaques de lions.

Mais aujourd'hui, pour éliminer ce puissant prédateur en toute facilité, certains déversent du poison, produit chimique très toxique et peu coûteux dans des points d'eau, sur des appâts (carcasses d'animaux). Les lions qui dévorent ces cadavres s'empoisonnent, ainsi que tous les autres animaux qui s'en alimentent (hyènes, vautours, etc.). Ils meurent après deux heures d'atroces souffrances. C'est ainsi que des familles entières de lions ont été décimées.

Une autre cause importante de mortalité du lion : le braconnage très organisé et très armé
Les lions se font aussi attraper dans des pièges, cerceaux de ferrailles qui leur coupent la gorge.
Le lion fait partie des espèces braconnées pour ses dents, ses griffes, ses os, sa dépouille.

Croyance ancestrale discréditée par la science : 
poudre d'os de lions pour augmenter la virilité chez l'homme. 

Signez la pétition pour stopper le massacre des lions.

Enfin, de tous temps, et par tous les colonisateurs de l'Afrique, le lion considéré comme nuisible, a été inlassablement chassé, réduit en vulgaire trophée de chasse. Nous le savons, les hommes ont toujours eu besoin d'afficher leur "bravoure" et s'approprier la puissance de cet animal mythique (symbole phallique ?). D'autre part, dans les rituels Massaï, l'adolescent prouve sa bravoure et accède au monde des adultes en tuant un lion. Dans notre civilisation où nous ne craignons plus rien des prédateurs, il faut seulement s'imaginer ce que peut être une vie dans un environnement où le lion règne en maître sur les autres animaux...et s'il se retrouve sans défense, sur l'homme !
Le film nous présente un jeune Massaï qui a tué 7 lions avec sa lance. Le dernier était une lionne, qui portait cinq petits. Affecté par cette dernière mise à mort, il n'a plus jamais tué de lions !

 

Lionne desssin Ghislaine LetourneurUn centre de recherche et un programme de sauvegarde de l'espèce ont vu le jour en Afrique, financés par les safaris. Un certain nombre de lions sont équipés de collier émetteur pour étudier leurs parcours. Lorsqu'une vache est tuée par le prédateur, une enquête est ouverte. Si les conditions d'attaque de lion sont prouvées, le propriétaire est indemnisé par les fonds collectés, grâce aux safaris. De ce fait, ces populations locales voient de plus en plus le lion, non plus comme un ennemi dont il faut se protéger depuis toujours, mais comme une valeur marchande et touristique, un enjeu économique.

Nous noterons particulièrement le travail de sociologues auprès des Massaï, guerriers redoutables du Kenya, de Tanzanie, afin de faire évoluer les rituels ancestraux pour la préservation de leur patrimoine naturel. Des jeunes Massaï se voient confier une mission de protection des troupeaux, équipés chacun d'une antenne relais et d'une radio. Ce matériel moderne leur confère une distinction. En effet, l'utilisation de ces appareils demande une réflexion et des connaissances nouvelles qui les valorisent. De plus, ils se sentent investis d'une vraie responsabilité au service de leur communauté. On les appelle les Lions Guardians. Grâce à ce nouveau statut, un nouveau rapport avec le lion est en train de naître. Ces jeunes Lions Guardians deviennent à la fois les protecteurs des troupeaux, mais aussi, les protecteurs du lion.
Un exemple marquant de l'évolution des mentalités : une communauté Massaï a même porté le deuil pour un lion qu'elle connaissait bien (qui portait un collier émetteur), mort empoisonné alors qu'il ne se nourrissait que de proies sauvages...

Mais la victoire est incertaine et les populations de lions ne font que diminuer. Comme l'évoque Stéphane Chopard... le dernier combat a-t-il sonné pour le roi des animaux ?

Lionne et lionceau photo Emoticone animé 2

 

Quelques chiffres :
En 50 ans : perte de 59% de mammifères d'Afrique,
En 50 ans : passage de 400 000 à 20 000 lions,
Au milieu du 20ème siècle : 700 000 guépards, actuellement 50 000.
Comparaison autre félin (domestique) : 11 millions de chats en France.
A terme, c'est l'espèce humaine qui sera menacée à cause de la perte en biodiversité et du déséquilibre de l'ordre naturel qui en découle déjà.

 Kevin Richardson avec lionneKevin Richardson (zoologiste) et lionne